jeudi 28 août 2014

[#3] Août 2014

Je rédige ce billet avec le dernier album de Lana Del Rey dans les oreilles et c'est un peu la bande-son idéal pour la fin de l'été. 
En ce mouvementé mois d'Août, j'ai choisi de posé mes valises à Berlin tandis que notre président a décidé de remanié le gouvernement. On notera que les amis qui m'ont hébergée m'ont réveillée Lundi matin en m'annonçant que je n'avais plus de gouvernement et que j'étais libre de faire ce que je voulais.

mercredi 27 août 2014

[Lecture] Kafka sur le rivage d'Haruki Murakami (2002)



Les vacances d'été m'ont données l'occasion de découvrir l'oeuvre d'Haruki Murakami avec Kafka sur le rivage
Dans le Japon contemporain, on suit le voyage du jeune Kafka Tamura qui décide de fuir son Tokyo natal afin d'échapper à la prophétie proclamée par son père. Au même moment, le vieux amnésique Nakano qui a le don de parler aux chats décide également de prendre la route. Au cours du roman où des sangsues et des poissons tombent du ciel, les fantômes hantent les bibliothèques, leurs destins vont se croiser puis s'entremêler.

dimanche 3 août 2014

[Irlande] Cinq trucs que j'ignorais sur l'Irlande

[Edit : J'ai finalement choisi de publier l'article le 2 Août. Vu le nombre de fautes d'orthographes et de syntaxe, on remarquera également que j'ai perdu tout usage de la langue française!]
Ou plus spécifiquement sur Dublin.
Avant d'atterrir en Irlande, j'avais quelques préjugés sur la divine Erin mais surtout une méconnaissance de la spécificité irlandaise. En ce jour du 17 Juillet, à quelques heures de mon départ définitif (pas pleurez), je fais le bilan de ce que cette année m'a apprise :
1) Lorsqu'on pense à Dublin ou à l'Irlande, on pense forcément à la Guinness, à la bière et l'alcool de manière générale. Un cliché qui s'avère être très juste. Joyce disait même qu'il était impossible de se promener dans la ville sans passer devant un pub. Des pubs il y en a partout et pour tous les goûts. On a même la possibilité d'en changer tous les soirs si l'envie nous en dit. On peut se promener dans le (trop ?) célèbre quartier de Temple Bar pour prendre un verre dans un de ces pubs dits traditionnels mais qui manque de personnalité puisqu'ils sont bondés de touristes mais aussi aller dans les pubs ''craft beers'' qui brassent leurs propres beuvrages alcoolisés. Je pense notamment au Porterhouse qui propose un nombre considérable de bières et de cidres venant du monde entier. Il est également possible de traîner sa pinte de Guinness (que je bois avec un fond de blackcurrant, sorte de sirop au myrtille, pour adoucir le goût) ou de Bulmers dans des endroits plus estudiantines en allant au Cassidy's, au Bernard Shaw qui a son propre beer garden ou encore au Fitzsimons qui ouvre son rooftop pour l'été. Il faut savoir que la ville a basé son économie sur l'alcool au XVIIIe et XIXe siècle avant de devenir une Silicon Valley européenne à la fin du XXe siècle en attirant les firmes telles que Google, AirBnB, Twitter ou encore Facebook ce qui explique les nombreux pubs qui poussent partout.