samedi 31 janvier 2015

[Lecture] White Teeth de Zadie Smith (2000)


Londres: Penguin Books, 2000, 542 pages, contemporain

Avant de commencer à parler de ce chef d'oeuvre, je vous conseille de lire cet article publié sur Slate qui nous présente l'univers de Zadie Smith et qui explique mieux que moi pour quelles raisons nous ne verrons pas éclore son équivalent français de sitôt. 

White Teeth (Sourires de loup) figure régulièrement dans les classements des meilleurs romans anglophones/ britanniques des années 2000. C'est en écoutant Biblekissbible et Barry Pierce que j'ai eu envie de découvrir le premier roman de cette auteure londonienne.  

mardi 13 janvier 2015

[Lecture] The Tenant of Wildfell Hall d'Anne Brontë (1848)

Londres: Penguin English Library, 2012 (1848). 537 pages, Classique. 

La lecture de The Tenant of Wildfell Hall (La recluse de Wildfell Hall) en ce début de janvier a fortement contribué à l'échec de mon premier semestre. L'histoire que nous raconte Anne Brontë est prenante. Il m'a été difficile de lâcher ce roman, qui fait tout de même plus de 500 pages, pendant cette semaine de travaux à rendre où des événements tragiques ont bouleversé la France. 

jeudi 1 janvier 2015

[Bilan 2014] Qui aurait pu s'imaginer que le temps se serait si vite écoulé ?

Pour commencer, je vous souhaite une bonne année ! Que 2015 soit pleine de belles découvertes littéraires, de réussites professionnelles et personnelles.


C'est l'heure du bilan
(ouaiiiiis !!!)


La première partie de l'année 2014 a été marquée par des découvertes. Les cours de littérature de Trinity College m'ont permis d'explorer des genres qui me rebutaient jusque là, comme la science fiction avec Fahrenheit 451 de Ray Bradbury ou la fantasy avec Wyrd Sisters de Terry Pratchett. Cet hilarant page turner qui mêle à la fois les intrigues de Macbeth et d'Hamlet reste un des gros coups de coeur de l'année. J'ai adoré suivre les aventures rocambolesques des trois sorcières, devenues les principales protagonistes de l'histoire. Ce sixième tome des Annales du Disque-monde est représentatif de l'univers complexe de l'auteur qui parodie les grandes sagas de fantasy mais se moque aussi de certains aspects de la société anglaise. Ainsi en 2015, j'aimerai lire davantage de sci-fi et continuer à naviguer dans le monde loufoque de Pratchett.