samedi 31 décembre 2016

[Berlin] Celle qui s'essaie aux langues étrangères

Hej,

Il y a deux ans, je m'étais essayée à l'exercice du bilan de l'année pour finalement, oublier et ne pas respecter les résolutions que j'avais prises. Aujourd'hui, je préfère vous faire part d'un projet qui me tient particulièrement à cœur et que j'aimerais commencer en 2017.

Si on en croit mon parcours scolaire, je suis censée maîtriser trois langues : l'anglais, l'espagnol et le chinois. Cependant, je n'avais ni le temps, ni la motivation de poursuivre l'étude du chinois et de l'espagnol à la fin du lycée. Pour être honnête, j'avais hâte de me débarrasser des matières que je jugeais inutiles et les langues étrangères enseignées en Terminale se résumaient à l'apprentissage de listes de vocabulaire et à la rédaction de commentaires de textes. En revanche, il m'a paru nécessaire de continuer l'anglais à l'université et puisque j'étais toujours curieuse d'en apprendre davantage sur la culture anglo-saxonne, je me suis dirigée, assez naturellement, vers des études d'anglais (même si mes trois années en LLCE Anglais ont été passionnantes au niveau intellectuel et pour ma vie sociale, ce sont surtout les séries TV et mon année à l'étranger qui m'ont permis de progresser en anglais).
 
Après avoir vécu un an à Dublin, puis déménagé à Lyon pour finir mes études, j'ai emménagé à Berlin l'été dernier. Derrière ses allures de ville alternative, la capitale allemande est une ville cosmopolite qui attirent le monde entier.Il suffit de se promener pour entendre aussi bien de l'allemand que de l'anglais, du français, du turc ou même de l'espagnol. Au fond, c'est cette diversité culturelle qui m'a séduite et me donne envie d'y rester. De la même façon, je travaille dans un environnement international où on parle allemand, anglais, français, russe et ukrainien tous les jours. Côtoyer des personnes du monde entier, pour la plupart trilingues voir polyglottes, m'a donné envie d'apprendre une nouvelle langue étrangère.

jeudi 22 décembre 2016

[Lecture] Eleanor and Park de Rainbow Rowell (2012)

En ce soir de Décembre, à quelques jours de Noël, Kowalski se remit à blogger ! En effet, la demoiselle passe ses fêtes de fin d'année chez ses parents et trouve -enfin- le temps d'écrire... un peu.
Ce soir, je vous donne mon avis sur Eleanor and Park de Rainbow Rowell, publié en 2013.



Park est un Asian American. Son père est un vétéran de la Guerre de Corée, sa mère possède un salon de coiffure. Le garçon aime les comics et la musique alternative des années 1980. Eleanor vient d’arriver au lycée. Elle est victime, très rapidement, de l’harcèlement des autres élèves. Mais, ces deux-là se retrouvent assis l’un à côté de l’autre dans le bus scolaire. C’est l’histoire de deux adolescents qui se rencontrent et qui tombent amoureux.

Je lis très peu de littérature YA même si j'affectionne particulièrement les romans jeunesse de Roald Dahl comme Les Sorcières ou encore Matilda ainsi que mes bons vieux Harry Potter. Cependant la couverture d'Eleanor & Park, que je trouve très réussie, a attiré mon attention lors de mes multiples vagabondages dans les rayons des librairies dublinoises puis chez Gibert Joseph.